Logo INRS
English

By anne-marie.dubois - Posted on 18 janvier 2017

Version imprimable
 
Le développement de sources d’énergie viables, économiques et respectueuses de l’environnement permettant de répondre aux besoins de toutes les populations est un défi scientifique et technique majeur. C’est pourquoi les professeurs-chercheurs du Centre Énergie Matériaux Télécommunications travaillent sur de nouveaux matériaux capables d’améliorer l’efficacité des sources d’approvisionnement et de stockage énergétique.
 
 
Les recherches portent essentiellement sur :
 
  • les sources et applications élec
  • trochimiques
  • les sources photovoltaïques

 

 
Des solutions par la recherche : quelques exemples
Dans leurs laboratoires, les chercheurs ont mis à profit leurs expertises pour :
 
  • développer des détecteurs d’ammoniac performants capable de répondre à une large gamme d’utilisation
  • améliorer la performance des électrocatalyseurs
  • mettre au point de nouveaux matériaux pour les électrodes
  • optimiser  les performances de catalyseurs non nobles à base de fer 
  • concevoir un électrocatalyseur capable de convertir les nitrates en azote

 

 

 

Sources et applications électrochimiques

Les professeurs-chercheurs améliorent des composants essentiels aux piles à combustible, aux batteries et supercapacités de même qu’aux microsources d’énergie pour en accroître l’efficacité, diminuer leur prix et les miniaturiser. Parmi les composants ciblés, on retrouve les catalyseurs, les matériaux des électrodes et les électrolytes.

 

Le cœur de la pile à combustible, à savoir un assemblage anode-membrane-cathode. C’est là que l’électricité est produite

Sources photovoltaïques

Les professeurs-chercheurs exploitent les propriétés uniques des matériaux nanostructurés pour développer de nouvelles générations de dispositions photovoltaïques. Ils ciblent les nanotubes de carbone, les nanoparticules de matériaux semi-conducteurs ainsi que les matériaux ferroélectriques et multiferroïques.

 

 

 

 

Professeurs


 
Qui sont-ils?
Quelques-uns de leurs intérêts de recherche
Physique des plasmas de bord et de déflecteur des machines dédiées à la recherche en fusion thermonucléaire
Couches de passivation des cellules solaires à base de silicium; nouveaux dispositifs photovoltaïques à base de nanomatériaux et nanohybrides
Développement de nouveaux matériaux pour les secteurs de l'énergie et de l'environnement 
Conception de nanomatériaux pour les applications biomédicales et en énergie renouvelable
Micro et nano systèmes énergétiques, recherche et développement de nouveaux concepts et matériaux pour l'électronique portable et appareils médicaux implantables
Nanoplasmonique pour la spectroscopie exaltée et l’optique non linéaire

Nouveaux matériaux pour les dispositifs photovoltaïques, matériaux nanostructurés pour applications en catalyse 

Étude de nouveaux matériaux d'électrode pour batteries Ni-MH et Li-ion 
Nanomatériaux, électrochimie, piles à combustible 
Piles à combustible et en particulier développement des membranes des piles à méthanol direct