• Accueil
  • » Actualités
  • » Nouvelle Chaire de recherche du Canada sur les nanomatériaux énergétiques
Retour aux actualités

Nouvelle Chaire de recherche du Canada sur les nanomatériaux énergétiques

Version imprimable
22 novembre 2005 // par Gisèle Bolduc
rss

L’Institut national de la recherche scientifique (INRS) est heureux d’annoncer l’établissement d’une 16e chaire de recherche du Canada, soit la Chaire de recherche du Canada sur les nanomatériaux énergétiques. Financée par le gouvernement canadien, cette chaire a pour titulaire le professeur-chercheur Daniel Guay du centre Énergie Matériaux Télécommunications de l’INRS, reconnu comme un chef de file mondial dans le domaine des nanomatériaux appliqués aux systèmes énergétiques.

 

Au sein de la Chaire, Daniel Guay et son équipe exploreront de nouvelles pistes de recherche pour élaborer des nanomatériaux aux propriétés électrochimiques inédites, et ce, afin d’améliorer les technologies énergétiques de l’avenir. Concrètement, ils préparent des nanomatériaux et étudient leur réactivité, en vue de nouvelles applications dans le domaine des piles à combustible, des supercapacités électrochimiques et de la séquestration de gaz carbonique (CO2). En développant de nouvelles technologies énergétiques plus efficaces et moins dommageables pour l’environnement, la Chaire de recherche du Canada en nanomatériaux énergétiques contribuera à réduire les émissions de gaz à effet de serre et ainsi à améliorer la qualité de vie des citoyens.

 

Pour atteindre ces objectifs, l’équipe de recherche disposera des outils nécessaires pour synthétiser les nanomatériaux, les caractériser et évaluer leur réactivité grâce à la mise en place d’un laboratoire des nanomatériaux énergétiques. Cette infrastructure a reçu le soutien financier de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI).

 

En œuvrant à l’interface de plusieurs disciplines, le professeur-chercheur Daniel Guay a accompli des travaux pionniers dans le domaine des nanomatériaux, de l’électrochimie, de la caractérisation des matériaux et des surfaces. Il est également l’instigateur et le coordonnateur du Centre québécois sur les matériaux fonctionnels (CQMF), anciennement le Réseau québécois sur les piles à combustible et l’hydrogène (PACH2).

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Procédé électronique bon marché, écologique et sécuritaire en sciences des matériaux ...

Webzine

Un diplômé invente un système d'analyse du son pour améliorer l'audition des malentendants ...

Webzine

Un diplômé innove dans une PME spécialisée en nanomatériaux ...

Webzine

Federico Rosei, titulaire d'une première chaire de l'UNESCO sur l'énergie ...

Webzine

Créer le réseau 5G ...