Logo INRS
English
  • Accueil
  • » Actualités
  • » Trois professeurs de l’INRS parmi les membres seniors de l’Optical Society
Retour aux actualités

En reconnaissance de leurs contributions exemplaires en optique et photonique

Trois professeurs de l’INRS parmi les membres seniors de l’Optical Society

Version imprimable
4 octobre 2017 // par Gisèle Bolduc
rss
Trois professeurs du Centre Énergie Matériaux Télécommunications ont été nommés membres seniors au sein de l’Optical Society (OSA) en reconnaissance de leurs contributions à l’avancement des connaissances en optique et photonique. Il s’agit des professeurs François Légaré, Luca Razzari et Federico Rosei, également directeur de ce centre de recherche universitaire. Comptant plus de dix ans d’expérience professionnelle dans ces domaines, ils font partie des quatre chercheurs canadiens à figurer sur la liste des 182 chercheurs provenant de partout dans le monde qui ont été accueillis à ce titre au sein de l’OSA en 2017. 
 
 
 
Imagerie moléculaire
Ainsi, l’OSA reconnaît les contributions majeures du professeur Légaré en imagerie moléculaire ultrarapide ainsi que dans le développement et l’application de lasers infrarouges ultrarapides de haute puissance. Avec son équipe, il a mis au point le concept d’amplification paramétrique optique dans l’espace des fréquences (Frequency domain Optical Parametric Amplification – FOPA) et a contribué à l’interprétation des signaux optiques non linéaires des tissus biologiques. Il assure aussi la direction du Laboratoire Advanced Laser Light Source.
 
 
 
 
 
Optique non linéaire intégrée et spectroscopie terahertz
Le professeur Razzari voit son important apport dans le développement des dispositifs photoniques pour le traitement ultrarapide de l’information optique considéré par l’OSA. Il a aussi été un pionnier dans l'utilisation de la résonance des nanoantennes pour améliorer la spectroscopie terahertz. De plus, il a participé à l’organisation de plusieurs conférences internationales d’optique. 
 
 
 
 
 
 
 
Technologies solaires
Quant au professeur Rosei, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en matériaux nanostructurés de niveau 1, l’OSA souligne son leadership dans le domaine des matériaux photoniques et des dispositifs optoélectroniques, en particulier pour les technologies solaires de prochaine génération. En effet, avec son équipe, il a réalisé des travaux pionniers sur la synthèse et la caractérisation de points quantiques, en plus de contribuer à leur intégration dans des dispositifs photovoltaïques ou photoélectrochimiques ainsi que dans des concentrateurs solaires luminescents. ♦
 
 
 
 
À propos de l’Optical Society
Créée en 1916, l’Optical Society est considérée l’une des plus grandes sociétés savantes internationales de professionnels dans le domaine de l'optique et de la photonique. Elle compte plus de 19 000 membres provenant d’une centaine de pays et regroupe des scientifiques, des professeurs, des ingénieurs, des étudiants et des leaders du milieu des affaires qui visent à faire avancer la science et les technologies photoniques. 
 
 
 

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Procédé électronique bon marché, écologique et sécuritaire en sciences des matériaux ...

Webzine

Un diplômé invente un système d'analyse du son pour améliorer l'audition des malentendants ...

Webzine

Un diplômé innove dans une PME spécialisée en nanomatériaux ...

Webzine

Federico Rosei, titulaire d'une première chaire de l'UNESCO sur l'énergie ...

Webzine

Créer le réseau 5G ...