• Accueil
  • » Actualités
  • » Magali Gauthier est lauréate du Prix de thèse en cotutelle France-Québec 2014
Retour aux actualités

Fabriquer des électrodes performantes à partir de silicium recyclé

Magali Gauthier est lauréate du Prix de thèse en cotutelle France-Québec 2014

Version imprimable
24 septembre 2014 // par Gisèle Bolduc
rss

Magali Gauthier, diplômée du programme de doctorat en sciences de l’énergie et des matériaux de l’INRS, a reçu le Prix de thèse en cotutelle France-Québec 2014 lors de la Soirée de la relève en recherche organisée par l’Acfas. Dans sa thèse Électrodes négatives à base de silicium pour accumulateurs au lithium : mécanisme réactionnel à l’échelle nanométrique et optimisation des performances, la lauréate démontre entre autres qu’il est possible de fabriquer des électrodes plus performantes pour les batteries Li-ion en utilisant des particules de Si nanostructurées obtenues par broyage mécanique. Elle a réalisé sa thèse sous la direction du professeur Lionel Roué, du Centre Énergie Matériaux Télécommunications de l’INRS, et des chercheurs Dominique Guyomard, Philippe Moreau et Bernard Lestriez, de l’Institut des Matériaux Jean Rouxel de Nantes (CNRS) en France.

 

Magalie GauthierAu cours de ses recherches doctorales, Magali Gauthier a élaboré un nouveau matériau d’électrode peu coûteux à produire et qui pourrait augmenter les performances des accumulateurs Li-ion utilisés dans les véhicules électriques tout en en diminuant le coût de fabrication. Elle a obtenu ce matériau en broyant à haute énergie du silicium et a démontré qu’il serait envisageable d’utiliser le silicium récupéré de l’industrie des panneaux solaires et de l’électronique pour cette application. Des résultats prometteurs pour le stockage de l’énergie et le recyclage des déchets de silicium et qui lui ont valu d'être lauréate du concours Étudiants-chercheurs étoiles du Fonds de recherche du Québec .

 

La lauréate effectue présentement un stage postdoctoral dans le Electrochemical Energy Laboratory dirigé par la professeure Yang Shao-Horn au Massachusetts Institute of Technology, où elle poursuit des recherches sur les batteries au lithium.

 

Ce prix qui récompense les meilleures thèses produites dans le cadre d’une convention de cotutelle franco-québécoise est attribué par le ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec et le Consulat général de France à Québec.

 

Félicitations à la lauréate Magali Gauthier pour ce prix doublement mérité! ♦

 

Pour en savoir plus sur les recherches sur les batteries lithium-ion, voir l'article du PlanèteINRS Broyer pour générer plus d'énergie

 

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Procédé électronique bon marché, écologique et sécuritaire en sciences des matériaux ...

Webzine

Un diplômé invente un système d'analyse du son pour améliorer l'audition des malentendants ...

Webzine

Un diplômé innove dans une PME spécialisée en nanomatériaux ...

Webzine

Federico Rosei, titulaire d'une première chaire de l'UNESCO sur l'énergie ...

Webzine

Créer le réseau 5G ...