• Accueil
  • » Actualités
  • » Le professeur Martin Maier de l'INRS publie « FiWi Access Networks »
Retour aux actualités

Premier livre sur les réseaux bimodaux FiWi dont l’impact est souligné par le MIT

Le professeur Martin Maier de l'INRS publie « FiWi Access Networks »

Version imprimable
15 mars 2012 // par Gisèle Bolduc
rss

Proposer la première vue d’ensemble scientifique et technologique sur la convergence des réseaux d’accès à large bande sans fil et fibre optique : tel est l’objectif du livre FiWi Access Networks qui vient de paraître chez Cambridge University Press. Rédigé par le professeur Martin Maier du Centre Énergie Matériaux Télécommunications de l’INRS avec la collaboration de Navid Ghazisaidi, ce livre vient combler un vide sur les réseaux optiques sans fil (FiWi), qui possèdent des propriétés exceptionnelles en matière de durabilité et de transmission de l’information. La professeure Muriel Médard, l’une des chercheuses les plus éminentes du Massachusetts Institute of Technology (MIT), a d’ailleurs souligné leur travail de pionnier sur les réseaux bimodaux FiWi et l’importance de leur livre pour les chercheurs et les ingénieurs lors de sa parution.

 

Le livre FiWi Access Networks présente les derniers développements des réseaux d’accès de prochaine génération. Ceux-ci jouent un rôle crucial non seulement dans les réseaux d’accès à large bande émergents, mais également dans les réseaux électriques d’Hydro-Québec, dans lesquels seront intégrés desmécanismes sophistiqués d’échange d’information pour en faire des réseaux intelligents.

 

Les réseaux bimodaux FiWi pourront également soutenir les efforts du gouvernement du Québec dans la réalisation de son premier Plan d’action 2011-2020 sur les véhicules électriques. En liant énergie et Internet, ces réseaux seront en mesure de fournir l’énergie rechargeable aux voitures électriques en tout temps et tout lieu. « En conjuguant réseaux FiWi et hydroélectricité, la société québécoise pourrait devenir un leader en Amérique du Nord dans le domaine de la mobilité électrique. En effet, peu de sociétés dans le monde ont la possibilité de remplacer le pétrole importé par leur propre électricité pour le transport terrestre comme le Québec peut le faire », précise le professeur Maier.

 

Les auteurs

Le professeur Martin Maier de l’INRS mène des recherches multidisciplinaires visant à développer les réseaux optiques du futur. En plus d’explorer de nouvelles manières pour intégrer les nouvelles technologies optiques dans les systèmes existants, il repense le rôle des réseaux optiques en vue d’applications pour les réseaux électriques intelligents et les réseaux combinant fibre optique et le sans-fil à haut débit. Il est également auteur du livre Optical Switching Networks, publié en 2008 chez Cambridge University Press, qui a été traduit en japonais en 2009.

 

Diplômé du programme de doctorat en sciences des télécommunications de l’INRS sous la direction de Martin Maier, Navid Ghazisaidi travaille présentement en R-D chez Ericcson, dans la Silicon Valley à San Jose, aux États-Unis.

 

Pour en savoir davantage sur les recherches menées par Martin Maier


Le jour où l'Internet sera un fil conducteur de l'électricité

PlanèteINRS.ca, novembre 2011

Photo © Christian Fleury

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Procédé électronique bon marché, écologique et sécuritaire en sciences des matériaux ...

Webzine

Un diplômé invente un système d'analyse du son pour améliorer l'audition des malentendants ...

Webzine

Un diplômé innove dans une PME spécialisée en nanomatériaux ...

Webzine

Federico Rosei, titulaire d'une première chaire de l'UNESCO sur l'énergie ...

Webzine

Créer le réseau 5G ...