Logo INRS
English
Retour aux actualités

Conférence sur les nanomatériaux

Les grands noms des nanosciences réunis à l’INRS

Version imprimable
10 septembre 2018 // par Stéphanie Thibault
rss

Une rencontre bilatérale Italie-Canada réunit les sommités des nanomatériaux au Centre Énergie Matériaux Télécommunications de l’INRS du 10 au 12 septembre à Varennes. Les experts de disciplines variées mettront leurs connaissances en commun afin de déployer les nouvelles possibilités offertes par les propriétés extraordinaires des nanomatériaux pour cibler les enjeux énergétiques, environnementaux ou encore biomédicaux. 
 
De gauche à droite :  Giorgio Contini (ISM, CNR), Luc-Alain Giraldeau (INRS), Giovanni Comelli  (Université  de  Trieste), Anna Galluccio (Ambassade d'Italie à Ottawa), Federico Rosei (INRS) et John C Polanyi (Université de Toronto et prix Nobel de chimie 1986).
 
Avec une vingtaine de laboratoires spécialisés dans les nanotechnologies, l’INRS concentre une expertise de plus en plus stratégique en la matière. Du 10 au 12 septembre, les chercheurs de l’établissement universitaire seront les hôtes d’un rassemblement visant à pousser plus en avant l’intégration des nanomatériaux dans une variété de dispositifs pour en tirer des possibilités encore peu exploitées. Pour l’occasion, le prix Nobel de chimie John C. Polanyi et d’autres grands noms des nanosciences seront au rendez-vous au Centre Énergie Matériaux Télécommunications de l’INRS à Varennes.
 
De plus en plus utilisés en électronique, en photonique et dans des technologies biomédicales, les nanomatériaux dont la taille est mille fois plus petite qu’un globule rouge repoussent les limites scientifiques. Pour les concevoir, les produire et les caractériser, la mise en commun de la créativité des chercheurs est nécessaire, ce que permettra la rencontre intitulée Nanomaterials for Devices, rendue possible grâce à une entente entre le Canada et l’Italie.
 
 
Conférence d’un prix Nobel
En ouverture de l’événement, l’INRS a l’honneur de recevoir John C. Polanyi de l’Université de Toronto. Prix Nobel de chimie en 1986, conjointement avec Yuan Tseh Lee et Dudley Robert Herschbach, pour leurs contributions à la dynamique des processus chimiques élémentaires, le professeur Polanyi se concentre maintenant sur les nanotechnologies. Avec son équipe, il développe une méthode de contrôle des réactions chimiques en utilisant un « faisceau moléculaire de surface ». Cette technique permet de mieux comprendre les réactions de surface très spécifiques et ouvre de nouvelles pistes fort prometteuses pour la synthèse des nanomatériaux. 
 
 
L’infiniment petit pour de grands enjeux
Alors que collectivement les scientifiques se penchent sur des solutions efficaces pour faire un virage vers une société plus écologique, la recherche sur les nanotechnologies offre des pistes stratégiques impossibles à ignorer. Les chercheurs présents à Varennes échangeront d’ailleurs sur de nombreux aspects du développement des technologies vertes, en présentant par exemple des approches pour l’électronique basées sur le carbone et des nanomatériaux optimisés pour la capture de l’énergie solaire.
 
Autre grand domaine d’utilisation des caractéristiques uniques des nanotechnologies, les applications biomédicales retiennent l’attention des scientifiques. Que ce soit pour développer de nouveaux types de senseurs ou pour concevoir des stratégies thérapeutiques inédites, l’impact qu’auront les nanomatériaux sur la médecine du 21e siècle sera un élément clé des discussions.
 
 
Conférences à surveiller
 
10 septembre de 10 h 15 à 10 h 40
 
Allocutions d’ouverture
Luc-Alain Giraldeau (directeur général de l’INRS), Claudio Taffuri, (ambassadeur de l’Italie au Canada), Giorgio Contini (Institut des nanosciences du CNR, Italie) et Federico Rosei (INRS)
 
 
10 septembre de 10 h 40 à 11 h 30 
 
Something new: Nano-Molecular Beams give surface reaction at selected impact parameters 
John Polanyi (Université de Toronto)
 
 
10 septembre de 13 h 30 à 14 h
 
Nanosystèmes pour la biomédecine
Fabio Beltram (Laboratorio NEST, Scuola Normale Superiore and Istituto Nanoscienze del CNR, Pisa, Italie)
 
 
11 septembre de 10 h à 10 h 30
 
Le développement de nanostructures hybrides pour des applications dans les domaines de l’énergie et de la biomédecine
 
 
12 septembre de 10 h 30 à 11 h
 
Une nanoparticule, plusieurs fonctions : les nanoparticules dopées aux lanthanides et leurs possibilités biomédicales

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Procédé électronique bon marché, écologique et sécuritaire en sciences des matériaux ...

Webzine

Un diplômé invente un système d'analyse du son pour améliorer l'audition des malentendants ...

Webzine

Un diplômé innove dans une PME spécialisée en nanomatériaux ...

Webzine

Federico Rosei, titulaire d'une première chaire de l'UNESCO sur l'énergie ...

Webzine

Créer le réseau 5G ...